L’Université Paris-Est Marne-la-Vallée

L’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) est une jeune université créée en 1991 dans le cadre du plan Université 2000. L’UPEM comprend 12 composantes dont 1 IUT et 15 unités de recherche (dont 4 UMR CNRS et 1 UMR IFSTTAR).

 

L’UPEM se distingue par une culture de l’innovation en développant des partenariats étroits tant au niveau de la formation que de la recherche avec le monde économique. Elle a également une gouvernance resserrée et une organisation interne très particulière dans le paysage de l’enseignement supérieur avec une place importante donnée aux unités de recherche, ou par la gestion originale des enseignants-chercheurs.

UPEM en chiffres

220 formations diplômantes dont plus de 90 diplômes ouverts à l’apprentissage

12 000 étudiants dont environ 7 800 en 1er cycle et 2 300 apprentis

1000 agents dont plus de 400 enseignants-chercheurs et enseignants

2000 vacataires issus du monde professionnel intervenant dans les formations

 

3 sites de formation (la cité Descartes et 2 antennes à Meaux et Serris)

Formation

Les formations sont dispensées dans le cadre de 12 composantes – 5 instituts, 1 école,  6 unités de formation et de recherche (UFR) – qui toutes s’appuient sur des unités de recherche.

L’Institut universitaire de technologie (IUT) de Marne-la-Vallée propose 4 spécialités (« génie civil et construction durable », « génie thermique et énergie », « informatique » et « métiers du multimédia et de l’internet ») dans le secteur industriel et 2 spécialités dans le secteur des services (« gestion des entreprises et administrations » et « techniques de commercialisation »). Il porte également plusieurs licences professionnelles. Il accueille près de 2 000 étudiants. Il s’appuie sur les unités de recherche MSME, LIGM, LGE et IRG.

L’École supérieure d’ingénieurs Paris-Est (ESIPE) propose 7 diplômes d’ingénieur de spécialité notamment « génie civil – conception et contrôle dans la construction », « mécanique » dont 6 exclusivement sous statut d’apprenti. Elle accueille près de 600 élèves et elle diplôme environ 150 ingénieurs par an. Elle s’appuie sur les laboratoires MSME, LIGM et ESYCOM.

L’Institut francilien de sciences appliquées (IFSA) prépare chaque année près de 1 400 étudiants à des diplômes de licences générales (mention physique, chimie et mention sciences pour l’ingénieur), licences professionnelles, masters (7 mentions : génie urbain ; génie industriel ; mécanique ; chimie ; risques et environnement ; sciences et génie des matériaux ; électronique, énergie électrique et automatique) et diplômes universitaires dans les domaines de la physique, de la chimie, de l'environnement, de la mécanique, du génie civil, du génie urbain et du génie industriel. Il s’appuie sur les unités de recherche MSME et LGE.

L’Institut francilien d’ingénierie des services (IFIS), implanté au Val d'Europe, compte 1 400 étudiants (200 inscrits en formation initiale, 600 stagiaires en formation continue et 600 apprentis) dans le cadre de 30 formations pluridisciplinaires de la L3 jusqu’au M2 (4 mentions de master : tourisme ; intelligence économique ; management de l’innovation ; qualité, hygiène, sécurité) en passant par les licences professionnelles, qui s’organisent autour de 5 grands départements : Intelligence stratégique, information et communication ; Management et ingénierie des services aux entreprises ; Management et ingénierie du tourisme ; Qualité, sécurité et environnement ; Ingénierie de la santé, protection et économie sociales. Il s’appuie sur l’unité de recherche DICEN Ile-de-France.

L’Institut d’électronique et d’informatique Gaspard Monge (IGM) compte 500 étudiants dans le cadre de la licence mention informatique et de 3 mentions de master (informatique ; électronique, énergie électrique et automatique ; géomatique). Il s’appuie sur les unités de recherche ESYCOM et LIGM.

L’École d’urbanisme de Paris (EUP) accueille 350 étudiants exclusivement au niveau M dans la mention de master « Urbanisme et aménagement » et propose plusieurs DU : « Maîtrise d’Ouvrage des Projets Urbains et « Agir en situation métropolitaine : le cas du Grand Paris ». Elle s’appuie sur le LATTS, le LVMT et LAB’URBA.

L’UFR Langues et Civilisations (L&C) accueille près de 1 000 étudiants sur une offre comprenant 2 mentions de licence générale (langues étrangères appliquées ; langues, littératures et cultures étrangères et régionales), des licences professionnelles et 3 mentions de master (traduction et interprétation ; langues étrangères appliquées ; enseignement). Elle s’appuie sur le LISAA.

L’UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) accueille près de 700 étudiants sur une offre comprenant 1 mention de licence générale (STAPS), des licences professionnelles, les mentions de master « Management du sport » et enseignement ainsi que le parcours « Sport et sciences sociales » du master de sciences sociales. Elle s’appuie sur l’unité de recherche ACP. 

L’UFR Sciences économiques et gestion (SEG) accueille près de 1 200 étudiants sur une offre comprenant 1 mention de licence générale (économie et gestion), des licences professionnelles et 8 mentions de master (économie appliquée ; économie internationale ; économie sociale et solidaire ; finance ; marketing, vente ; management ; gestion des ressources humaines ; comptabilité, contrôle, audit) dans le cadre de l’IAE Gustave Eiffel commun avec l’UPEC. Elle s’appuie sur les unités de recherche ERUDITE et IRG.

L’UFR de Mathématiques accueille près de 900 étudiants sur une offre comprenant 4 parcours de licence générale (mathématiques ; mathématiques et informatique appliquées aux SHS ; ingénierie mathématique et informatique ; informatique), 1 licence professionnelle (décision et traitement de l'information, data mining) et 3 mentions de master (actuariat ; mathématiques et applications ; enseignement). Elle s’appuie sur l’unité de recherche LAMA.

L’UFR Sciences humaines et sociales (SHS) accueille près de 1 200 étudiants sur une offre de formations comprenant 3 mentions de licence générale (histoire ; sociologie ; géographie et aménagement) et 6 mentions de master (sciences sociales ; science politique ; histoire ; géographie ; philosophie ; enseignement). Elle s’appuie sur les unités de recherche ACP, LATTS, LISIS et LIPHA-PE.

L’UFR Lettres, Art, Communication et technologie (LACT) accueille plus de 850 étudiants sur une offre de formations comprenant 2 mentions de licences générales (lettres ; arts), des licences professionnelles et 4 mentions de master (philosophie ; métiers du livre ; arts, lettres et civilisations ; enseignement). Elle s’appuie sur l’unité de recherche LISAA.

Recherche

La recherche s’organise autour de 15 unités réparties dans 5 écoles doctorales.

École doctorale Mathématiques et STIC

École doctorale Sciences, ingénierie et environnement

École doctorale Ville transports et territoires

École doctorale Organisation, marchés, institutions

  • LIPHA-PE : Laboratoire Interdisciplinaire d'étude du Politique Hannah Arendt - Paris-Est (EA UPEM, UPEC)
  • ERUDITE : Equipe de Recherche sur l'Utilisation des Données Individuelles Temporelles (EA UPEM, UPEC)
  • LISIS : Laboratoire Interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés (FRE 3705 UPEM, ESIEE Paris, INRA, CNRS) 
  • IRG : Institut de Recherche en Gestion (EA UPEM, UPEC)
  • LATTS : Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (UMR 8134 ENPC, UPEM, CNRS)

École doctorale Cultures et sociétés