Skip to main content

Lettre d'information N°2


 

Lettre d'information n°2 - janvier 2018

 


Cette lettre d’information est destinée à l’ensemble des personnels des six établissements engagés dans la création de l’Université Cible et aux personnels de la Comue Université Paris-Est. Elle a pour vocation de vous informer et de rendre compte des avancées de ce projet.

 


 

Retour sur les premiers séminaires de connaissance réciproque
 

 

Ces séminaires, qui s’adressent à l’ensemble des personnels issus des établissements qui constitueront l'université cible, et ce, quel que soit leur statut ou leur fonction ont pour objet de favoriser les échanges sur les activités, spécificités et cultures propres à chaque établissement. Au travers d’ateliers et de visites, ces rencontres permettent aussi de faire émerger des pistes de collaboration et réfléchir à des sujets communs.
Vous retrouvez sur le site web dédié au projet de création du nouvel établissement, les restitutions des ateliers et les vidéos de retour du séminaire de Villeneuve d’Ascq. (http://future-ucible.fr/seminaires/ifsttar-villeneuve-dascq/). Le site web sera enrichi au fur et à mesure des différents supports émanant des séminaires (vidéos des plénières, restitution des ateliers, liste et courriel des participants… N’hésitez pas à consulter régulièrement cette rubrique.

 



 

 

Ifsttar Villeneuve d’Ascq -  29 et 30 novembre 2017
Pour le premier opus de cette série, 90 personnes des 6 établissements s’étaient inscrites pour échanger sur des thématiques variées et découvrir les activités du site villeneuvois. Grâce à la mobilisation des collègues du site, les retours sur ce séminaire ont été très positifs. L’accueil chaleureux a contribué à satisfaire les visiteurs et les contenus des visites étaient visiblement à la hauteur de leurs espérances. Celles-ci mettaient en avant les équipements de pointe, utilisés pour développer ou évaluer les systèmes des transports guidés, mettre au point de nouvelles applications de communication, de localisation et de surveillance dans le domaine des transports routiers, guidés et ferroviaires (trains, métros, tramways, véhicules, autobus), ou encore améliorer la sécurité dans les gares via l’audio et la vidéo surveillance. Ces visites ont ainsi offert un échantillon des travaux menés sur ce site, spécialisé dans le domaine du ferroviaire et des mobilités.
À l’issue de ces journées, deux ateliers ont été ajoutés au programme des futurs séminaires, ce qui démontre un intérêt certain des personnels à échanger et réfléchir à des travaux de recherche communs.

Témoignages de participants :

 

Ce séminaire m’a permis de découvrir les domaines et métiers des autres établissements, en particulier, les recherches des différents laboratoires de l’Ifsttar. J’ai intégré l’atelier
« Formation numérique en ligne, innovation pédagogique » avec l’UPEM, l’Ifsttar, ESIEE et l’ENSG, qui a donné lieu à de riches et fructueux échanges. Des propositions ont émergé pour la mise en place de dispositifs innovants dans la perspective de la création du Centre d’innovation pédagogique et numérique au sein de la future université cible. Nathalie, ENSA VT MLV

Ces rencontres sont particulièrement riches et à conseiller, à la fois pour découvrir des équipes de toutes les composantes de l'U-Cible, distantes ou même parfois proches de soi, en se libérant un temps de pause par rapport au quotidien mais aussi pour s'emparer des évolutions et orientations de l'université cible qui s'y construisent collectivement. L'édition Villeneuvoise était une réussite en ce sens ! Bravo !. Jean-Luc Polleux, directeur des Relations Internationales, ESIEE PARIS
 

Ce fut très intéressant d'échanger avec des collègues ayant d'autres pratiques et de se projeter avec eux dans le cadre du futur établissement. C'est une bonne initiative qu'il faut encourager. Vincent, École d'architecture de la ville & des territoires à Marne-la-Vallée, participant à l'atelier sur les systèmes d'information.
La plénière de présentation de l'établissement d’accueil le premier jour et la restitution des ateliers en fin de séminaire sont clairement les moments phares de ce séminaire. Ils m'ont permis d’appréhender l'éventail d'activités menées à l'Ifsttar de Villeneuve d'Ascq et de mesurer le large périmètre de connaissances et d'expertises que les différents établissements couvrent. L’atelier systèmes d’information, véritable temps d’échange, nous a permis de dresser un état des lieux conséquent des activités de chacun et de dégager des premières perspectives. Enfin, les visites organisées sur les deux journées ont été d'un réel enrichissement. Xavier Lachapelle, adjoint au directeur du Centre des ressources informatiques et en charge des applications de gestion, UPEM

 

Ifsttar Marne-la-Vallée - 6 et 7 décembre 2017
À l’occasion de cette seconde étape du tour de France des séminaires de connaissance réciproque, 150 personnes s’étaient inscrites pour découvrir les spécificités de ce site. Les échanges ont été fructueux et cette deuxième série de journées a été très appréciée, en témoignent les nombreux retours positifs, les pistes de travaux collaboratifs déjà esquissées et l’enrichissement du programme des séminaires.

 

Pour rappel, la liste complète des séminaires de connaissance réciproque et de leurs ateliers est consultable sur le site http://future-ucible.fr. L’équipe d'appui au processus de création de l'U-Cible œuvre également pour améliorer l’organisation des séminaires en recueillant les suggestions des participants.
Pour toute question relative au processus de création du futur établissement :
Sandra Vié, directrice de cabinet p.i; UPEM:
sandra.vie@u-pem.fr
Thierry Fragnet, chef de cabinet; Ifsttar:  thierry.fragnet@ifsttar.fr

 

Assemblées générales

 

Les assemblées générales, moments privilégiés d’informations et d’échanges, sont ouvertes à toutes et à tous et chacun est libre de poser, dans le cadre de la création de l’U-Cible, toutes les questions qu’il souhaite.
Plusieurs assemblées générales se sont récemment tenues :

  • Ifsttar ; Satory, le 20 octobre,
  • Ifsttar ; Villeneuve d’Ascq, le 07 novembre,
  • Ifsttar ; Champs-sur-Marne, le 17 novembre,
  • ESIEE Paris ; Champs-sur-Marne, le 17 novembre,
  • Ifsttar ; Bron,le 22 novembre,
  • Ifsttar ; Marseille/Salon-de-Provence, le 12 décembre,
  • Ifsttar ; Nantes, le 19 décembre.

L’une des informations principales portait sur le processus visant à définir le futur nom de l'université. En effet, le Comité de pilotage (COPIL) U-Cible espère désormais aboutir au plus vite à une conclusion favorable avec les ayants droits de Gustave Eiffel. Rappelons que les personnels avaient désigné "Université Gustave Eiffel" à la majorité, lors du vote de sélection du nom de la future université. L'autre message clé concernait le retour des tutelles de chaque établissement sur le projet de création du nouvel établissement. Les retours des tutelles sont favorables et la date de création du futur établissement reste fixée au 1er janvier 2019.
Prochain Rendez-Vous :
Une assemblée générale se tiendra à l’UPEM le 12 février prochain.
Une réunion de communication interne ouverte à tous les personnels sera organisé le 31 janvier. à l'EIVP. Une partie de l’ordre du jour sera consacré à l'U-Cible.

Foire aux Questions

 

Cette lettre d’information est également l’occasion d’extraire des questions/réponses de la foire aux questions disponibles sur le site web dédié au projet.
Si mes sujets de recherche ne sont pas dans la thématique de l’I-SITE FUTURE, qu'est-ce-que je deviens ?
L’U-Cible, par construction, rassemble l'ensemble des forces académiques des établissements et a donc un périmètre pluridisciplinaire plus large que celui de l’I-SITE. Les chercheurs continueront donc à travailler sur leurs thématiques actuelles. Par exemple, les chercheurs qui travaillent sur l’énergie marine renouvelable ou le cinéma, conserve toute leur place dans l’U-Cible.
Toutes les disciplines peuvent contribuer à la thématique de l’I-SITE, même si le lien n’est pas toujours direct ou évident à construire. De plus, une partie des appels à projet mis en place dans le cadre de l’I-SITE en recherche, comme en formation, ou pour le soutien aux enseignants et chercheurs, sont non thématisés. Enfin, des appels émanant d’autres IDEX ou I-SITE auxquels l’Ifsttar est déjà associé ouvriront des possibilités supplémentaires.

On nous parle d'échéance à 2 ans et à 4 ans : que se passe-t-il concrètement dans deux ans et que se passe-t-il dans quatre ans ?
L’U-Cible doit être créée au 1er janvier 2019, sous réserve de la publication des textes législatifs et réglementaires permettant la création d’un nouveau type d’établissement regroupant les cinq établissements.
En 2021, le jury international ayant retenu notre projet I-SITE dans le cadre du PIA 2, procédera à l’évaluation de l’I-SITE FUTURE. Il étudiera l’avancement du projet, la mise en œuvre et le niveau de réalisation de nos engagements (voir le dossier I-SITE sur le futur site future-isite.fr). Il a mis comme condition sine qua non à la poursuite du projet et de ses financements, la création effective de l’U-Cible.

Retrouvez l’intégralité de la FAQ sur http://future-ucible.fr.

 

Les Groupes de Travail

 

Cette lettre permet par ailleurs de faire un focus sur les groupes de travail thématiques. Pour rappel, deux comités ont été mis en place pour piloter la mise en œuvre opérationnelle de l’U-Cible : un comité de pilotage, Copil, et un comité opérationnel, Comop. À ce jour, ce dernier s’appuie sur 8 groupes de travail pour proposer des solutions opérationnelles concrètes afin de garantir le bon avancement du projet dans les délais impartis. 
 
Présentation du groupe de travail (GT) international par Agnès Jullien, directrice des affaires européennes et internationales ; Ifsttar

La création de l’université cible constitue une très forte opportunité de rayonnement à l'international, avec des enjeux tant au niveau de la formation que de la recherche. Un groupe de travail a été constitué afin de recueillir tous les besoins et de mobiliser les énergies adaptées à la diversité des questions qui se posent. Ce GT regroupe des personnes clé des services d’appui pour les questions européennes et internationales qui exercent dans les différents services des établissements. Tous les établissements composant l’université cible ainsi que les équipes projet en charge des actions internationales de l’I-SITE FUTURE y participent. Des réflexions collectives sont menées au sein du GT pour faire émerger un projet commun de développement de nos activités et services à l'international au bénéfice des personnels des établissements et de leurs étudiants. Le GT a pour défi de tirer le meilleur parti de notre diversité de compétences et d’expériences acquises à l’international jusqu’à aujourd’hui pour préparer la stratégie internationale de demain et proposer des solutions à mutualiser.
Différents chantiers sont identifiés en lien avec les enjeux des réseaux, des activités bilatérales et de mobilités des personnels et des étudiants, sur la communication internationale pour la formation et la recherche. Le déploiement de partenariats structurants ciblés, l’accompagnement d’actions bilatérales, l’influence sur les grands programmes cadres européens, l’appui au montage de projets européens et internationaux, l’internationalisation des formations, le développement d’outils d’incitation pour insuffler les bases de ces actions de différente ampleur, la communication institutionnelle sur des salons, sur nos sites ou à l’étranger, dans les congrès, sont autant de lignes d’action à construire ensemble. Le groupe travaille déjà à établir un diagnostic des forces en présence, dont l’analyse des activités actuelles des services soutien des établissements de l’université cible fait partie. Différents sous-groupes et équipes sont constitués pour couvrir l’ensemble des activités d’appui au bon niveau de mise en œuvre.

Présentation du groupe de travail (GT) Relations partenariales avec le monde socio-économique par Dominique Perrin, chargé de mission ; Université Paris-Est
Comment rendre notre site visible, compréhensible et attractif pour les acteurs socioéconomiques et ainsi dynamiser nos relations partenariales et contribuer à notre notoriété nationale et internationale ? Telle est la principale question sur laquelle planche le groupe de travail Relations partenariales avec le monde socio-économique à partir de sa feuille de route qui, sous la responsabilité de Dominique Perrin, produira ses premiers résultats fin juillet 2018.
La constitution d’une offre de services en formation et recherche clairement définie et le choix du positionnement et des principes de fonctionnement du futur bureau des partenariats seront les principaux enjeux des travaux.
La composition du groupe de travail a été envisagée pour refléter au mieux la diversité des liens existants entre les acteurs socio-économiques et le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche. Au total, 31 personnes (cf. liste en PJ) issues des services relations / partenariats entreprises, formation continue, recherche, valorisation, partenariats industriels, contrats et développement économique des différents établissements du consortium et de certaines composantes de l’UPEM (ESIPE, IFIS, EUP).
Le groupe travaillera entre janvier et juillet 2018 sous forme de 7 ateliers thématiques de façon à traiter un large panel de thèmes inhérents au volet « partenariats ». Ces ateliers seront pilotés par un représentant d’un établissement membre du consortium en lien étroit avec le responsable du volet et les chargés de mission partenariats I-SITE.

  • Outils (CRM commun, plateforme commune pour les stages) : ESIEE Paris
  • Innovation - entrepreneuriat - maturation de projets : Ifsttar
  • Insertion professionnelle (Stages – apprentissage – jeunes diplômés) : CFA Descartes
  • Formation continue et formation à la demande : UPEM IFIS
  • Expertise conseil : Ifsttar
  • Plateformes : ESIEE Paris
  • Connexions & réseaux avec l’écosystème de l’innovation (ITE, IRT, SATT, pôles de compétitivité) : UPE

 

Retour sur les Future Days, évenement de lancement de l'I-SITE FUTURE

 


FUTURE Days – Événement de lancement de l’I-SITE FUTURE

 

Plus de 250 personnes étaient présentes à la Cité Descartes les 23 et 24 novembre 2017 pour assister à FUTURE Days, l'événement de lancement officiel de l’I-SITE FUTURE. Au cours de ces deux jours articulés autour de plénières, de conférences et d'ateliers, les membres de la communauté académique, les partenaires du projet et acteurs institutionnels ont pu échanger et mettre en perspective leurs pratiques afin de « co-construire la ville de demain » à travers trois composantes-clés de l’I-SITE : la formation, la recherche et la vie de campus.
>>> Les Future days 2017 en images et vidéos

 


FUTURE Days – Événement de lancement de l’I-SITE FUTURE